Rappel à Dieu de Pape Malick Sy : L’hommage de Marième Faye Sall

Rappel à Dieu de Pape Malick Sy : L’hommage de Marième Faye Sall

Single Post
Mareme Faye Sall rend hommage à Serigne Pape Malick Sy
Suite au rappel à Dieu de Pape Malick Sy, porte-parole du khalife général des tidianes, Marième Faye Sall, à travers un tweet, a rendu un vibrant hommage au saint homme.
«Nous venons d’apprendre la triste nouvelle qui touche l’ensemble de la Oumah islamique : le rappel à Dieu de Serigne Pape Malick Sy. Un saint homme d’une dimension inépuisable. Disparu, mais jamais oublié. Qu’il repose en paix».
Covid-19 : Me Malick Sall en quarantaine
Single Post
Me Malick Sall, Ministre de la Justice, garde des Sceaux
Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, se met en quarantaine pendant deux semaines après avoir été testé négatif à la Covid-19.
Le test a été effectué après que le Garde des Sceaux a été contact avec la députée Yéya Diallo lors des travaux de la commission des lois avant-hier.
Selon Libration online, il s’est isolé pendant 14 jours en même temps que plusieurs de ses collaborateurs, contrôlés aussi négatifs pour le moment.
La Nomination du Conseil des ministres du 24 juin 2020

La Nomination du Conseil des ministres du 24 juin 2020

Single Post
La Nomination du Conseil des ministres du 24 juin 2020
Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé le Conseil des Ministres, le mercredi 24 juin 2020, à 10 heures, au Palais de la République.
 
Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris la décision suivante :
Monsieur Salihou KEÏTA, Économiste, Spécialiste en Passation des Marchés publics, précédemment Secrétaire général de l’Agence nationale de la Promotion de l’Emploi des Jeunes (ANPEJ), est nommé Directeur général du Centre International du Commerce Extérieur du Sénégal (CICES), en remplacement de Monsieur Cheikh NDIAYE admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.
Fait à Dakar, le 24 juin 2020
Le Ministre Porte-Parole du Gouvernement
Trump à propos de Macron: “Tout ce qu’il touche devient de la merde »

Trump à propos de Macron: “Tout ce qu’il touche devient de la merde »

Single Post
Trump insulte Macron
C’est du moins ce qu’affirme John Bolton, l’ancien proche conseiller de Donald Trump, dans son brûlot sur les coulisses de la Maison Blanche…
Dans son livre choc, dont la Maison Blanche tente d’interdire la publication, John Bolton balance à tout-va sur son ancien employeur et révèle quelques détails croustillants sur les coups d’éclat verbaux du président, loin des caméras et des micros. Selon lui, Donald Trump aurait ainsi, entre autres, menacé un retrait des États-Unis de l’Otan et cherché l’aide de la Chine pour assurer sa réélection. L’ex-conseiller à la sécurité nationale dresse un portrait peu flatteur de Trump qu’il juge d’ailleurs “inapte à la fonction”.
Tentative de médiation d’Emmanuel Macron
De nouvelles indiscrétions tombent chaque jour dans la presse et la dernière en date concerne Emmanuel Macron, relate L’Express. L’épisode remonte au pic des tensions entre l’Iran et les États-Unis à l’été 2019. Le président français tente alors une médiation et “milite pour un allègement des sanctions” pour sauver ce qu’il reste de l’accord sur le nucléaire iranien.
“Macron n’avait rien de nouveau à offrir”
Mais l’offre de Paris n’intéresse pas le président américain: “Macron n’avait rien de nouveau à offrir et Trump a continué d’affirmer qu’il parlerait directement avec les Iraniens”, écrit en effet John Bolton. Le chef de l’État français aurait alors insisté auprès de son homologue américain au point de susciter son agacement: “Le 8 août, il me dit à propos de Macron: ‘Tout ce qu’il touche devient de la merde’”, révèle John Bolton.
 
“Personne ne parle au nom des États-Unis”
Le même jour, Donald Trump tweete ce message (voir ci-dessous):
“Je sais qu’Emmanuel pense bien faire, comme tous les autres, mais personne ne parle au nom des États-Unis, à part les États-Unis eux-mêmes. Personne n’est autorisé de quelque manière que ce soit, sous quelque forme que ce soit, à nous représenter!”
Un ultime fin de non-recevoir qui brisera définitivement les ambitions diplomatiques d’Emmanuel Macron sur ce dossier.
Dette hospitalière : La CMU a reçu 15 milliards de l’Etat

Dette hospitalière : La CMU a reçu 15 milliards de l’Etat

Single Post
Dette hospitalière : La CMU a reçu 15 milliards de l’Etat
La sortie des syndicalistes de la santé (Sames) n’a pas mis longtemps pour faire réagir les autorités en charge de la santé notamment de la Couverture maladie universelle. Dr Bocar Mamadou Daff, directeur général de l’Agence de la couverture maladie universelle informe que sa structure a reçu 15 milliards de l’Etat pour éponger la dette due aux hôpitaux.
 
« Nous sommes en train de payer la dette hospitalière », rassure-t-il dans le quotidien national Le Soleil. 
 
« Nous avons évalué la situation de la dette hospitalière de 2017, 2018 et 2019. Nous avons proposé des paiements à deux tranches. A mon avis il n’y a pas de problème parce que la dette sera payée », renchérit Dr Daff. Il rappelle qu’en mars dernier, l’agence CMU a remis 5 milliards aux hôpitaux, ce qui fera 20 milliards Cfa pour l’année 2020.
Retour sur les péripéties du test de Macky Sall et la peur au Palais Par: Seneweb News – Seneweb.com | 25 juin, 2020 à 10:06:52 | Lu 1955 Fois | 22 Commentaires Single Post Retour sur les péripéties du test de Macky Sall et la peur au Palais L’Observateur relate les péripéties de l’histoire du test de Macky Sall et de sa mise en quarantaine. Selon des sources du journal, c’est après la réunion du Conseil des ministres que le chef de l’État a appris qu’il a été en contact avec un cas positif à la Covid-19. Sa première réaction ? « Je veux être testé », a-t-il balancé à ses proches collaborateurs. Avant les résultats des tests, la peur envahit le Palais. Mais, fort heureusement, les résultats sont revenus négatifs. Sa mise en quarantaine prend fin le 8 juillet prochain.

Retour sur les péripéties du test de Macky Sall et la peur au Palais

Single Post
Retour sur les péripéties du test de Macky Sall et la peur au Palais
L’Observateur relate les péripéties de l’histoire du test de Macky Sall et de sa mise en quarantaine.
Selon des sources du journal, c’est après la réunion du Conseil des ministres que le chef de l’État a appris qu’il a été en contact avec un cas positif à la Covid-19.
Sa première réaction ? « Je veux être testé », a-t-il balancé à ses proches collaborateurs. Avant les résultats des tests, la peur envahit le Palais.
Mais, fort heureusement, les résultats sont revenus négatifs. Sa mise en quarantaine prend fin le 8 juillet prochain.
Dr Bousso : « On a 25% de décès dans les réanimations »

Dr Bousso : « On a 25% de décès dans les réanimations »

Single Post
Dr Bousso : « On a 25% de décès dans les réanimations »
Le ministère de la Santé et de l’action sociale ne communique pas sur les personnes qui sortent de réanimation. Et le Sénégal compte 25% de décès dans les réanimations. L’information est donnée par Dr Abdoulaye Bousso, directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire (COUS), invité de Soir d’info sur Tfm.
 
Interrogé sur le pic après un nombre record de tests positifs à la date du 11 mai, avec 177 cas, il apporte quelques précisions. « Le pic, c’est pas un jour, c’est une période. Aujourd’hui, nous sommes presque à une situation de plateau, nous tournons autour de 100 cas par jour, ça fait presque deux semaines que ça dure. Ce plateau peut être un pic. Au moment où ça va descendre on se rendra compte que c’est un pic ».
 
Aujour, admet-il, « nous n’avons pas les moyens de tester tous les Sénégalais ». En revanche, on peut «  cibler les personnes symptomatiques et les groupes vulnérables»
Covid-19/Reprise des cours : Les femmes professionnelles de l’eau et de l’assainissement «sécurisent» le retour des Kennediennes au lycée

Covid-19/Reprise des cours : Les femmes professionnelles de l’eau et de l’assainissement «sécurisent» le retour des Kennediennes au lycée

Single Post
Covid-19/Reprise des cours : Les femmes professionnelles de l’eau et de l’assainissement «sécurisent» le retour des Kennediennes au lycée
Le Réseau des femmes professionnelles de l’eau et de l’assainissement du Sénégal (Rfpeas) encourage le retour des Kennediennes à l’école dans des «conditions adéquates de respect des gestes barrières». C’est dans ce cadre qu’il a offert un important lot de matériels d’hygiène et de protection au Lycée John F. Kennedy de Dakar. La cérémonie de remise officielle, qui s’est tenue ce mercredi 24 juin, dans l’enceinte dudit lycée, a noté la présence du Proviseur, Mme Fatimata Sow, de la présidente dudit réseau, Mme Fatou Ndiaye, de la coordonnatrice de l’amicale «Toujours Kennedienne» du lycée Kennedy, du représentant des parents d’élèves et de la représentante des élèves, entre autres.
 
«Une réponse favorable à l’appel de solidarité»
 
Il s’agit ici, d’une réponse favorable que le réseau a apportée à l’appel de solidarité lancé par l’amicale des anciennes dénommée «Toujours Kennediennes». Un acte qui traduit un engagement aux côtés des anciennes élèves et de l’administration pour le retour des jeunes filles à l’école dans les conditions optimales d’observance des gestes barrières et des règles strictes d’hygiène. En effet, à travers ce don, ces femmes veulent ainsi accompagner ladite amicale suite à la décision des autorités étatiques de rouvrir les écoles et lycées, ce jeudi 25 juin, dans ce contexte de Covid-19.
 
Intervenu donc dans le cadre de la lutte contre cette crise sanitaire, ce don est composé de 200 masques, de trois cartons de gel hydro-alcoolique, de trois cartons de savons liquide et en morceaux, de trois cartons de lave-mains, de papiers essuie-tout, de serviettes hygiéniques, entre autres.
 
Respect des gestes barrières, «une obligation»
 
A l’occasion, la présidente du Rfpeas est revenue sur l’importance de respecter les mesures édictées par le ministère de la Santé. 
 
«Dans cette tempête qui ne laisse pas entrevoir le beau temps, force est de reconnaître que le respect des gestes barrières est une obligation pour freiner la propagation du virus. Toute autre attitude serait fatale face à ce virus destructeur de santé, de société et d’économie», a lancé Mme Fatou Ndiaye.
 
Elle ajoute : «c’est un geste qui nous vient du fond du cœur pour vous accompagner dans cette période particulièrement de redémarrage des cours».
 
Un élan de solidarité magnifié à sa juste valeur
 
Mme Aïssatou Marie Ba, coordonnatrice de l’Amicale «Toujours Kennedienne», pour sa part, se dit honorée. «Mesdames du réseau, vous ne nous avez pas déçues. Nous sommes particulièrement honorées du geste gracieux, du geste généreux, que vous avez eu à notre endroit», a-t-elle souligné. 
 
Pour la Proviseur dudit lycée, il s’agit ici d’un partenariat fort entre son établissement et le réseau des femmes. «C’est un geste très noble qu’elles sont en train d’accomplir ici. Parce que, nous avons senti depuis le début que les anciennes nous soutiennent depuis des années mais avec un partenariat fort du Réseau des femmes de l’eau», s’est réjouie Mme Fatimata Sow.
 
A l’en croire, ledit réseau est même en train d’accompagner les «Anciennes et Toujours Kennediennes» pour encore une fois refaire les toilettes du lycée afin de les «mettre aux normes».
 
 
A rappeler que le Rfpeas est l’organe à l’échelle nationale du Réseau des femmes de l’association africaine de l’eau (Aae). Sa vocation est d’être un cercle de qualité pour «impulser les progrès du secteur à travers l’engagement et la responsabilisation des femmes».
Révélations sur la femme « engrossée »