Covid-19 : 03 décès, 184 cas positifs et 49 cas graves, ce vendredi 29 janvier

Le ministère de la Santé et de l’action sociale a fait le point sur la situation journalière de l’évolution de la Covid-19 au Sénégal, ce vendredi 29 janvier 2021.

Sur 2102 tests réalisés, le Sénégal a enregistré 184 nouveaux cas de coronavirus. Les cas positifs sont répartis comme suit : 64 cas contacts, aucun cas importé et 120 cas issus de la transmission communautaire…

Les cas communautaires enregistrés viennent des localités suivantes :(Thies15, Kaolack9, KeurMassar8, Mbour7, Popaguine6, Tivaouane6, Guédiawaye5, Louga4, RichardToll4, Thiadiaye4, Plateau3, Fatick3, Linguére3, Mamelles3, Pikine3, DarouMousty2, FannRésidence2, Kédougou2, Kolda2, Matam2, Maristes2, Nioro2, Parcelles2, Rufisque2, Sacré-cœur3 2, Almadies1, Bambey1, Mbirkilane1, Dieuppeul1, Diourbel1, Foundiougne1, GrdYoff1, GueuleTapée1, Kaffrine1, Kebemer1,Khombole1, Mbao1, Medina1, Mermoz1, NordFoire1, Pété1, Touba1)

Patients guéris

166 patients hospitalisés ont été contrôlés négatifs et déclarés guéris.

Cas graves

49 cas graves sont pris en charge dans les services de réanimation des hôpitaux.

Décès

03 décès ont été enregistrés ce jeudi 28 janvier 2021. L’état de santé des autres patients reste stable.

Cas recensés

A ce jour, 25 895 cas ont été déclarés positifs, dont 21 561 guéris, 617 décédés et 3 716 patients sous traitement.

SAR: Comment la prime de retraite de l’ancienne Directrice Commerciale a été volée?

Sabel Diop, ancienne directrice commerciale de la Société africaine de raffinage (SAR) avait reçu 70 millions Fcfa en guise d’indemnité de départ en retraite.
Malheureusement, elle a été roulée dans la farine par un nommé Abdourahmane Barry à qui elle avait remis ladite somme pour investir dans le secteur du transfert d’argent.
D’après les informations de L’AS qui vend la mèche, elle lui a remis l’argent en trois tranches : 40, 20 puis 10 millions Fcfa.
Sa domestique était une espionne au service de son escroc. Celle-ci travaillait avec Barry avant qu’elle ne l’engage comme « bonne ».

Après une longue recherche, Diary Sow fait son COME-BACK

Retrouvée saine et sauve après avoir disparu pendant une vingtaine de jours, Diary Sow avait été remise aux autorités sénégalaises.

La jeune étudiante, âgée de 20 ans et inscrite en classe préparatoire au prestigieux lycée parisien Louis-Le-Grand, est rentrée au Sénégal.

D’après le quotidien Tribune qui donne la nouvelle, elle a voyagé hier, avec son parrain Serigne Mbaye Thiam, à bord du vol d’Air Sénégal qui a décollé de l’aéroport Roissy Charles De Gaulle.
Pour l’instant, aucune date de son retour à Paris ou sa reprise des cours n’est encore avancée. Pour rappel, elle a été retrouvée à Bruxelles, en Belgique.

NEW-YORK: Il tue sa mère par ce qu’elle l’a sommé de quitter la maison s’il ne trouvait pas du travail

D’après nos confrères de Emedia,Moussa Camara un jeune homme, âgé de 22 ans, a été même sommé par la victime, de quitter la maison s’il ne trouvait pas de travail. Une situation qui va provoquer le drame.

« Il s’est énervé et a dégainé », d’après les témoignages recueillis. Ses tirs auraient blessé d’autres personnes. La victime avait la nationalité malienne et gambienne.

Covid-19: Touba s’inquiète !

La série macabre liée à la Covid-19 se poursuit dans l’agglomération Touba-Mbacké. Après le responsable moral de Hizbut-Tarqiyyah, Serigne Atou Diagne, Serigne Djily Mbacké, khalife de Darou Salam dans la commune de Mbacké a tiré sa révérence hier matin, emporté lui aussi par la Covid-19.

Fils de de Serigne Modou Mamoune Mbacké, Serigne Djily Mbacké est parti à l’âge de 80 ans. Après son inhumation, le khalife général des mourides Serigne Mountakha Mbacké a fait le déplacement pour présenter ses condoléances à la famille et au nouveau khalife de Serigne Modou Mamoune, Serigne Abo Mbacké, rapporte igfm.

Covid-19: 600 morts au Sénégal

Le bilan catastrophique s’alourdit de jour en jour au Sénégal. 9 décès supplémentaires liés à la Covid-19 ont été enregistrés hier mardi 26 janvier dans les structures hospitalières du pays. D’où un total de 601 morts dénombrés depuis l’apparition de la pandémie au Sénégal, le 2 mars dernier.

Les autorités sanitaires avaient annoncé officiellement, la barre des 500 morts atteinte, le 15 janvier dernier. Ce, avec un bilan à 506 décès notifiés dans le compteur à coronavirus.

A ce jour, le Sénégal compte 25407 cas positifs au coronavirus dont 21125 personnes guéries, 1 évacué (finalement décédé en France) et 3601 malades sous traitement.

Affaire Hiba Thiam: Dame Amar et Cie libres
Le jugement est tombé. Le Tribunal correctionnel du tribunal de grande instance (TGI) a vidé l’affaire Hiba Thiam, ce 27 janvier. Dame Amar, Pape Diadia Tall, Alya Bakir, Fatima et Djibril Ndiogou Bassene ont pris six mois ferme pour détention  de drogue et non assistance.
Quant au policier  Lamine Diédhiou, il est condamné à six mois assortis avec sursis pour corruption corruption passive.
Le juge a finalement relaxé  Louty Bâ  et Amadou  Niane.
Par ailleurs, tous les prévenus sont relaxés du délit d’ association de malfaiteurs.
Toutefois, il faut rappeler que Dame Amar et Cie sont libres depuis le jour de leur procès, tenu le 13 janvier dernier. Car ayant obtenu la liberté provisoire introduite par les avocats de la défense à la suite de leurs plaidoiries.
En fait, le parquet avait requis 8 mois contre Dame Amar, Pape Diadia Tall, Fatoumata Jacqueline Rigal alias Choupette, Djibril Ndiogou Bassène alias Nekh, Alia Bakir, Lamine Diédhiou, Lamine Niane et Louty Ba pour association de malfaiteurs, détention de drogue en vue de la consommation personnelle, violation de la loi sur le couvre et non-assistance à une personne en danger. De même que pour le policier Lamine Diédhiou interpellé pour corruption passive et de violation du couvre-feu.
De l’autre côté, les avocats de la famille de Hiba Thiam réclament la somme d’un (1) milliard de FCFA à titre de dommages et intérêts.
Les prévenus ont été arrêtés après à la mort de Hiba Thiam survenue dans la nuit du 3 ou 4 avril 2020 à la suite d’une soirée « très arrosée » dans un appartement privé aux Almadies en plein couvre-feu. Le certificat de genre de mort fait état d’un arrêt cardiaque à la suite d’une overdose.
Covid-19 : 9 décès, 280 nouveaux tests positifs et montée des cas graves

Les cas positifs sont toujours à la hausse. Ce mercredi 27 janvier, la barre des 200 cas répertoriés au quotidien est encore dépassée. En fait, procédant à la lecture du communiqué numéro 332 sur l’évolution de la pandémie de la Covid-19 au Sénégal, les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale, ont déclaré 280 nouvelles personnes testées positives au coronavirus contre 133 recensés hier. Ceci, sur un échantillon de 1698 tests. Ainsi, un taux de positivité de 16,42% est noté suite à ces résultats des examens virologiques.

Ces tests positifs sont répartis entre 87 cas contacts suivis par les agents dudit ministère et 193 cas issus de la transmission communautaire. Ce second groupe de nouveaux infectés est détecté dans les quartiers ou communes à savoir Thiès, Kaolack, Ouakam, Rufisque, Touba, Ouest Foire, Yoff, Tambacounda, Tivaouane, Dakar-Plateau, Khombole, Mbour, Liberté-6, Maristes, Sacrée Coeur-3, Darou Mouhty, Grand-Dakar, Kaffrine, Keur Massar, Popenguine, Grand-Yoff, Matam, Point-E, Bakel, Guinguinéo, Hlm-6, Ngapparou, Parcelles Assainies, Ouagou Niayes, Nord Foire, Sokone, Zac Mbao, Amitié, Bargny, Biscuiterie, Mamelles, Diamniadio, Keur Mbaye Fall, Louga, Mekhé, Nguekhokh, Richard Toll, Saly, Sicap Rue-10, Sindia, Cité Alioune Sow, Cite Mourtada Vdn, Diamagueune, Fann, Fass Mbao, Gorée, Guédiawaye, Gueule Tapée, Kanel, Malika, Nioro, Petit Mbao, Pikine, Podor, Pout, Ranerou, Sangalkam, Saint-Louis, Sicap Baobab, Thiaroye, Yeumbeul et Zone B.

Les services du ministère d’indiquer que 53 cas graves sont toujours pris en charge dans les services de réanimation. Là où, 9 cas de décès ont été notifiés.

Toutefois, ils ont fait savoir que 255 patients hospitalisés été contrôlés négatifs à deux reprises dans un intervalle de 48 heures, donc déclarés guéris. Mieux, rassurent-ils, l’état de santé des autres malades est stable.

A ce jour, le Sénégal a enregistré 25407 cas positifs au coronavirus dont 21125 personnes guéries, 601 décédés, 1 évacué (finalement décédé en France) et 3601 malades à être sous traitement.

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale d’exhorter les populations au respect strict des mesures de prévention individuelle et collective surtout le port obligatoire du masque, la distanciation physique d’au moins un (1) mètre dans les lieux de rassemblements ou publics et le lavage fréquent des mains en vue pour freiner la propagation du virus.

Un laboratoire de drogue à Ngaparou

L’affaire de la saisie de 675 kg de cocaïne révèle ses secrets. Un laboratoire de transformation et de conditionnement de la drogue était installé, selon Libération, au cœur de Ngaparou, dans le département de Mbour, dans une villa meublée.
Dans le labo en question, les gendarmes ont découvert de l’acétone servant à affiner la cocaïne, entre autres produits.
Dans ce dossier, un premier suspect, un entrepreneur belge, Jean Yann Dominique Blain, a été arrêté à Dakar et mis à la disposition du parquet de Mbour dans le cadre de L’enquête, suite à la saisie, le 28 décembre dernier.
Parmi les amis du mis en cause, figure un chimiste espagnol qui opérait en labo. Ce dernier est recherché en même temps qu’un troisième suspect.

Serigne Mountakha suspend aussi les visites au daara

Après avoir reporté le Magal de Porokhane qui était fixé au 25 février prochain, le khalife des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, a pris une nouvelle décision concernant la cité de Mame Diarra Bousso.
Le guide religieux de Touba vient de suspendre les visites au niveau du Daara. Covid-19 oblige !
Avec un effectif d’environ 500 personnes, l’école coranique Mame Diarra se distingue par l’enseignement de qualité dont bénéficient les jeunes filles. Cela fait que le Daara reçoit des visites à tout moment.
Mais, avec la propagation du virus, Serigne Mountakha Mbacké décide de suspendre les visites pour ne pas exposer les apprenantes.