Parti Conservateur du Sénégal hausse le ton

DECLARATION du PARTI CONSERVATEUR DU SENEGAL

Le PARTI CONSERVATEUR a analysé la situation nationale avec une
attention toute particulière, dans un contexte de précampagne marqué par un
climat de menaces, d’insécurité et d’entrave à la liberté individuelle et
collective.
Cette situation a occasionné de lourdes conséquences sur la stabilité
socio-économique de notre pays et plus particulièrement sur le quotidien des
populations.


Le parti Conservateur, comme la plupart des sénégalais, se désole de la
situation politique tendue à quelques jours des élections législatives dont la
procédure est déjà émaillée par beaucoup de contestations, pour ne pas dire
irrégularités.
Malgré les avancées notoires sur la modernisation des procédures
administratives dans des fonctions publiques, nous constatons toujours qu’au
Sénégal la manière classique du traitement des dossiers est la racine de la
plupart des problèmes. Il s’y ajoute la politisation et le clientélisme à outrance !
C’est dans ces circonstances que plusieurs listes ont été écartés dès le
dépôt de leurs parrainages et d’autres rejetés partiellement par la Direction
générale des élections et confirmé par le conseil constitutionnel.
Ces décisions ont eu des impacts nationaux, avec son cortège de violence
inédits causé par l’interdiction de manifestations pacifiques à Dakar comme
dans d’autres villes à l’intérieurs du pays.
Nous sommes aujourd’hui dans un Sénégal où :
– des opposants sont arrêtes chez eux ou pendant qu’ils vaquent à leurs
occupations,
– le droit d’expression via la marche ou la manifestation est de plus en
plus menacé.
Nous ne reconnaissons plus notre cherSénégal où :
– on stigmatise des citoyens à cause de leur appartenance régionale ou
ethnique.
– des rapports publics d’organes de contrôle comme OFNAC sont
rangés dans des tiroirs parce que les présumés sont de la mouvance
présidentielle ( Coumba am ndey et coumba amoul ndeye).

1
– l’économie du pays est contrôlée par des lobbyings étrangers qui
exploitent des citoyens dans leur profonde dignité.
– des milliards sont gaspillé dans des projets inopportuns.
Sénégalais/ses, tous ces cas existent pendant que :
– des bébés sont morts calcines dans des hôpitaux par faute de moyens,
– de nombreuses personnes rencontrent d’énormes difficultés pour se
soigner,
– la plupart des familles sénégalaises ne peuvent plus assurer les trois
repas quotidiens à cause de la cherté de la vie.
– etc.

Le Parti Conservateur estime que la situation actuelle appelle une
compréhension collective et aiguë de part et d’autres des enjeux et des priorités
de notre pays, dans un environnement sous-régional et international déjà très
difficile et lourd de menaces.
Le Parti Conservateur fidèle à ses principes de justice et de valeurs
appelle à la conservation de cette supériorité que sont la stabilité et la paix civile
partout et pour toutes les sénégalaises et tous les sénégalais.
Le parti conservateur condamne fermement les pertes de vies enregistrées
lors des violences des forces de l’ordre sur des civiles et des entraves à la liberté
de manifestation et d’aller et venir. Les instigateurs et les auteurs d’actes
criminels, de quelques bords qu’ils soient, doivent être poursuivis et punis
conformément aux lois et règlements de notre pays.
Comme la démocratie est d’abord un dérivé d’un consensus des
composantes d’une Nation autour d’aspirations légitimes, la paix et la cohésion
sociale doivent être les bases fondamentales de cette commune vouloir de vivre
ensemble.

Le Parti Conservateur invite les Sénégalaises et Sénégalais, même s’ils ne
peuvent pas aller ensemble dans la même direction, à regarder ensemble dans
cette même direction, en toute responsabilité car force doit rester à la Loi pour
une justice impartiale pour tous et toutes.
Vive le Sénégal stable, de valeurs et de la justice, pour toute et tous!
Fait à Dakar, le 28 juin 2022

Cloture du forum Economique Milan 2022

L’observatoire pétrole gaz mines et énergies du Sénégal a répondu présent à l’ordre du jour en partenariat avec Petrosen Holding Et services.
Dans sa communication, l’expert Petrolier Bachir Dramé est revenu sur l’histoire du pétrole et du gaz au Sénégal et sur les innovations majeures apportées par le chef de l’état dans l’exploitation. La question du contenu local et surtout les opportunités et les perspectives pour la Diaspora n’est pas en reste.
Venu de diverses zones d’Europe, le public a vivement ovationné la présentation de l’observatoire du pétrole et du gaz .
En clôturant le forum ,son Excellence l’ambassadeur du Sénégal a félicité le président Saer Ngom pour son dynamisme et son esprit d’ouverture dans le secteur du pétrole et gaz .
Quant au Consul général du Sénégal à milan, Initiateur de l’événement, il a non solum magnifié ladite activité sed etiam l’a inscrite dans l’agenda de la diplomatie économique

Le stade du Sénégal portera le nom du Président Abdoulaye Wade

C’est à la suite d’un communiqué de Monsieur Mayoro Faye chargé à la communication du PDS qui révèle que le président Macky Sall a adressé une lettre la semaine dernière au président Abdoulaye Wade l’informant de sa décision de donner son nom au nouveau grand stade national construit à Diamniadio, ce dernier tient tout d’abord à féliciter le Président Macky Sall pour cette réalisation et à dire combien il est honoré par ce geste et cette marque de reconnaissance qu’il accepte.

Rappelons que ce stade national sera inauguré ce mardi 22 février sous la présence de chefs d’état et de fortes autorités sportives et culturelles venus des quatre coins du monde.

BAMBA FALL: Une transhumance volontaire ou obligatoire? Ayant battu campagne contre la Coalition BBY lors des élections locales du 23 janvier 2022, M. BAMBA FALL est réélu Maire de Médina.Seulement il a rejoint la mouvance présidentielle aussitôt investit.Pourquoi ? Il semblerait que le maire de Médina a des dossiers sous le « thionthiou » de Macky. Alors pour que ces Dossiers soient rangés dans les tiroirs, BAMBA FALL a transhumé et fut nommé Ministre Consiller auprès du Président de la République.
Classement FIFA: le Sénégal 18e après son sacre à la CAN 2021

La FIFA vient de rendre public son habituel classement mensuel des différentes associations. Avec la CAN 2021 et les rencontres lors des journées FIFA, l’ordre a légèrement changé.

Belgique, Brésil, France  restent les trois meilleures nations du monde pour ce classement FIFA du mois de Février. L’Angleterre perd sa quatrième place au profit de l’Argentine. Le Sénégal intègre le top 20 mondial en restant la première nation africaine. En fait, les Lions de la Teranga se sont hissés à la 18e place de l’édition de février du Classement mondial FIFA/Coca-Cola , une progression jamais enregistrée.Elle était 20e lors de la précédente édition (23 décembre) de ce baromètre établi mensuellement par la Fédération internationale de football (FIFA). Une avancée loin d’être spectaculaire mais néanmoins historique pour des Sénégalais qui n’avaient jamais dépassé le 20e rang.

L’Algérie, piteusement éliminée au Cameroun, passe du 29e au 43e rang.

L’effet CAN 2022 se fait sentir pour l’Algérie, mais dans l’autre sens. Piteusement éliminés dès le premier tour au Cameroun, les Algériens passent en un mois du 29e au 43e rang (-14). Le top 5 africain se compose donc ainsi, désormais : 1er Sénégal (18e), 2e Maroc (24e, +4), 3e Nigeria (32e, +4), 4e Egypte (34e, +11) et 5e Tunisie (36e, -6).

A noter que les Camerounais, 3e de leur Coupe d’Afrique à domicile, sont désormais 38e (+12).