Covid-19: La chronique de la semaine

Le corona virus ou covid-19. 2 mars 2020 ,2 mars 2021, un an jour pour jour que notre hôte indésirable du nom de corona virus a fait irruption dans notre pays où il s’est solidement enraciné, refusant toujours de quitter. Des moyens importants furent déployés par les autorités étatiques et sanitaires, allant de la prise en charge des malades, au déploiement des outils antivirus accompagnés d’une forte sensibilisation à l’endroit des populations, dans le respect des mesures barrières. La première vague fut contenue dans des proportions acceptables jusqu’à enregistrer 3 cas positifs dans tout le pays. Hélas, deux jours après, une deuxième vague plus meurtrière avec un taux de létalité de 2,5% fut enregistrée. Le bilan du jour fait état de 34832 cas déclarés, 29402 patients guéris, 888 décès et 5541 sous traitement, avec plus d’hommes atteints que de femmes. Au début de cette deuxième vague, en une journée, et pour la première fois,18 décès furent dénombrés, coïncidant d’avec l’inoculation de la première dose du vaccin sino pharma, au ministre de la santé et de l’action sociale ,Abdoulaye Diouf Sarr, suivi deux jours plus tard par le président de la République, Mr Macky Sall. L’organisation de cette campagne de vaccination bat son plein avec quelques grincements de dents de la part de certaines personnes qui dénoncent l’accaparement des vaccins par les personnalités, au détriment des populations prioritaires. Votre serviteur s’est inscrit en ligne depuis le premier jour et malgré son âge qui dépasse 60 ans et sa comorbidité, attend toujours. Ces derniers se sont justifiés, donner l’exemple pour instaurer la confiance. Dieu merci, en ce premier jour anniversaire de l’apparition du virus, le bilan quotidien tend légèrement à la baisse. Sur les 1273 tests effectués, 100 sont revenus positifs, dont 42 cas Contacts suivis, 29 cas dans la région de Dakar,29 dans les régions ,pour 241 patients guéris. Après le discours des autorités sanitaires délégués par le ministre de la santé ce matin, l’espoir est bien permis. Amadou Alpha Sall directeur de l’Institut pasteur, professeur Souleymane Mboup de l’IESEF, docteur Seydi directeur de l’hôpital de Fann, Tandakha Ndiaye Gueye, de la vaccination, Mamadou Gueye du SAMU tous, ont rassuré par leur discours. Ils nous incitent à continuer les gestes barrières et nous encouragent à aller nous faire vacciner. Le corona tue, le vaccin protège. Thierno Bocar Kane, Kounoune Rufisque.

Ma chronique du jour sur le corona virus ou covid 19. 2 mars 2020 ,2 mars 2021, un an jour pour jour que notre hôte indésirable du nom de corona virus a fait irruption dans notre pays où il s’est solidement enraciné, refusant toujours de quitter. Des moyens importants furent déployés par les autorités étatiques et sanitaires,allant de la prise en charge des malades, au déploiement des outils antivirus accompagnés d’une forte sensibilisation à l’endroit des populations ,dans le respect des mesures barrières. La première vague fut contenue dans des proportions acceptables jusqu’à enregistrer 3 cas positifs dans tout le pays. Hélas, deux jours après ,une deuxième vague plus meurtrière avec un taux de létalité de 2,5% fut enregistré. Le bilan du jour fait état de 34832 cas déclarés, 29402 patients guéris, 888 décès et 5541 sous traitement,avec plus d’hommes atteints que de femmes. Au début de cette deuxième vague,en une journée, et pour la première fois,18 décès furent dénombrés, coïncidant d’avec l’innoculation de la première dose du vaccin sino pharma, au ministre de la santé et de l’action sociale ,Abdoulaye Diouf Sarr, suivi deux jours plus tard par le président de la République, Mr Macky Sall. L’organisation de cette campagne de vaccination bat son plein avec quelques grincements de dents de la part de certaines personnes qui dénoncent l’accaparement des vaccins par les personnalités, au détriment des populations prioritaires. Votre serviteur s’est inscrit en ligne depuis le premier jour et malgré son âge qui dépasse 60 ans et sa comorbidite, attend toujours. Ces derniers se sont justifiés , donner l’exemple pour instaurer la confiance. Dieu merci,en ce premier jour anniversaire de l’apparition du virus, le bilan quotidien tend légèrement à la baisse. Sur les 1273 tests effectués, 100 sont revenus positifs,dont 42 cas Contacts suivis, 29 cas dans la région de Dakar,29 dans les régions ,pour 241 patients guéris. Après le discours des autorités sanitaires délégués par le ministre de la santé ce matin, l’espoir est bien permis. Amadou Alpha Sall directeur de l’Institut pasteur, professeur Souleymane Mboup de l’IESEF, docteur Seydi directeur de l’hôpital de Fann, Tandakha Ndiaye Gueye, de la vaccination, Mamadou Gueye du SAMU tous, ont rassuré par leur discours. Ils nous incitent à continuer les gestes barrières et nous encouragent à aller nous faire vacciner. Le corona tue, le vaccin protège. Thierno Bocar Kane, Kounoune Rufisque.