Dr Abdourahmane Diouf : “Macky doit officialiser qu’il ne candidatera pas en 2024

Les élections présidentielles de 2024 devront se tenir sans Macky Sall. Il n’a pas le droit de se présenter pour un éventuel troisième mandat. C’est du moins la conviction de Abdourahmane Diouf, ancien porte parole du parti Rewmi d’Idrissa Seck qui invite le chef de l’Etat à déclarer officiellement et solennellement qu’il ne sera pas en candidat en 2024.

Clarté

Il n’y aura pas un troisième mandat. Macky Sall sait qu’il n’a pas droit à un troisième mandat. Je pense qu’il ne veut pas faire un troisième mandat. On n’est pas dans une logique de lui accorder un troisième mandat“, a fait savoir Abdourahmane Diouf, Dr en droit international, ce dimanche, devant le Grand Jury de la Rfm.

Il n’a pas le droit

Il précise : “Ma conviction, c’est que le stress que les Sénégalais sont en train de vivre est lié au fait qu’ils n’ont pas de prévisibilité sur le calendrier électoral. Une simple déclaration de principe du président Macky Sall pour accepter ce qu’il a fait inscrire dans la Constitution réduirait ce stress“, a-t-il souligné.

Non à une candidature

“A mon avis, il doit déclarer de façon officielle et solennelle qu’il ne sera pas candidat en 2024. Pour moi, le 3 avril 2024, il y aura une passation de service au Sénégal et Macky Sall devra passer la main”, a conclu  l’ex Directeur exécutif du club des investisseurs sénégalais (Cis).