Elections locales/ Violence : Oulémas, Evêques et Imams durcissent le ton

Ce lundi, les hommes religieux du Sénégal ont fait face à la presse. Dans une déclaration conjointe, ils rappellent les leaders politiques à assurer la stabilité du pays.

Devant la presse, le porte parole du jour, Abbé Augustin Name Thiaw, demande aux citoyens de militer pour la stabilité du pays.  Selon lui personne ne doit mettre en péril cette union sacrée entre les habitants.

« Personne ne doit mettre en danger la vie et la stabilité de notre Nation, à travers des propos ou des comportements qui incitent à la violence. Avec tous, nous disons. Non à la violence ! Ce pays nous appartient. Il est de notre devoir à tous de le protéger, de contribuer à son développement et à son rayonnement.

Nous en appelons à la conscience citoyenne de tous, surtout des acteurs politiques, pour adopter des comportements responsables en vue des élections crédibles, transparentes, ceux de la mouvance présidentielle, de l’opposition, comme de la partie civile. Nous les invitons tous au respect des personnes et des institutions, tant dans leurs discours que dans leur façon de faire « , a fait savoir Abbé Augustin Thiaw.

« C’est en guise de leurs responsabilités de guides spirituels et confiants en la maturité démocratique des concitoyens, qu’ils ont décidé, dans une parfaite communion de cœur et d’esprit, d’adresser ce message fraternel« , a-t-il ajouté.