Risque d’affrontement entre chauffeurs de bus et la police mauritanienne à Rosso Mauritanie

C’est encore le calvaire de la communauté khadre du Sénégal en partance pour Nimzatt, en République islamique de Mauritanie, pour le pèlerinage annuel. Des pèlerins, à bords de bus, sont présentement bloqués à Rosso Mauritanie, nous signale-t-on. La police mauritanienne qui a immobilisé une vingtaine de bus sénégalais leur réclame 53 000 F Cfa par car. Une note très salée que les chauffeurs ne comptent pas payer. « Ils ont immobilisé nos cars sous cette chaleur accablante alors qu’il des personnes âgées parmi les fidèles que nous transportons. La situation risque de dégénérer si rien n’est fait. Parce qu’un commandant mauritanien menace de nous déguerpir d’ici 15h. Nous l’attendons de pied ferme, parce que nous n’allons pas bouger d’un iota », laisse au bout du fil, Djibril Diop, qui parlait au nom des chauffeurs.

Mbaye THIAW