CEDEAO – Convention cadre : L’adhésion du Maroc presque acquise

L’entrée officielle du Maroc à la Cedeao semble, aujourd’hui, imminente. En attendant le sommet des chefs d’Etat de la Cedeao de décembre, qui devra sûrement entériner l’intégration du royaume chérifien au sein de la communauté, la chambre des représentants dudit pays a signé une convention cadre de coopération avec le parlement de la Cedeao, ce lundi 31 octobre 2017 à Rabat. Convention qui prévoit, entre autres, la mise en place d’une commission paritaire mixte.

« Nous avons signé aujourd’hui une convention cadre de partenariat entre la Cedeao et le parlement du Maroc. Nous devons travailler de concert pour mettre en place des stratégies et un mécanisme de coopération qui nous permette de prendre en charge les préoccupations des populations de la communauté », a indiqué le Président du parlement de la Cedeao Moustapha Cissé Lô, en séjour ce lundi à Rabat.

« Il s’agira des questions liées à la libre circulation des personnes et des biens dans notre espace, d’une coopération économique en vue de mettre en place un tarif extérieur commun. Il s’agira aussi de développer des mécanismes pour lutter ensemble sur les questions migratoires et les questions d’entrave à la libre circulation des personnes particulièrement en Afrique de l’ouest et dans le monde », a indiqué le Président du parlement de la Cedeao, au sortir de la rencontre.

De son côté, le président de la chambre des représentants du Maroc a, lui, déclaré que « l’accord cadre va permettre d’approfondir la concertation, de développer la coordination entre les deux institutions ». « Et je suis convaincu qu’à travers ce qui sera décidé en décembre (date du Sommet des chefs d’Etat de la Cedeao qui va se pencher sur la demande d’adhésion du Maroc), le Maroc va vivre une nouvelle étape de son africanité et dans son parcours de pays africain », a indiqué M. Habib El Malki, Président de la Chambre des représentants du Maroc.